contact
téléphone

LAVAL RETENUE PARMI LES 9 FINALISTES POUR DEVENIR CAPITALE FRANÇAISE DE LA CULTURE

Toutes nos actualités
22 mars 2021

« LAVAL LA SINGULIÈRE » : Voilà comment la Ville a intitulé sa candidature au titre de Capitale française de la culture 2022. Ce tout nouveau label, créé par le ministère de la Culture, a pour vocation de récompenser un projet remarquable en matière de soutien à la création artistique, de valorisation du patrimoine et de participation des habitants à la vie culturelle. Il est ouvert aux communes ou groupements de communes de moins de 200 000 habitants.

Après une analyse attentive des dossiers de candidature réalisée par les directions régionales des affaires culturelles et les directions des affaires culturelles d’Outre-mer, les villes retenues sont Angoulême, Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de La Réunion, Sète, Villeurbanne et la communauté de communes du Val Briard en Seine-et-Marne.
« LAVAL LA SINGULIÈRE » : Voilà comment la Ville a intitulé sa candidature au titre de Capitale française de la culture 2022. Ce tout nouveau label, créé par le ministère de la Culture, a pour vocation de récompenser un projet remarquable en matière de soutien à la création artistique, de valorisation du patrimoine et de participation des habitants à la vie culturelle. Il est ouvert aux communes ou groupements de communes de moins de 200 000 habitants.

Après une analyse attentive des dossiers de candidature réalisée par les directions régionales des affaires culturelles et les directions des affaires culturelles d’Outre-mer, les villes retenues sont Angoulême, Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de La Réunion, Sète, Villeurbanne et la communauté de communes du Val Briard en Seine-et-Marne.







Du Douanier Rousseau à la réalité virtuelle
Le dossier que Laval a présenté concilie la singularité de personnages illustres comme Le Douanier Rousseau ou Alfred Jarry avec la réalité virtuelle et augmentée, marque de fabrique du territoire qui accueille le Laval Virtual center et le salon international Laval Virtual. La programmation de la saison culturelle lavalloise serait ainsi augmentée, proposant des temps forts décalés, réels et irréels et de nouveaux rendez-vous avant-gardistes valorisant l’identité et le patrimoine local. Le projet a été monté en un temps record, fin 2020. « Les habitudes de coopération entre les acteurs culturels du territoire sont assez remarquables », souligne Florence Turpault, directrice générale adjointe en charge de la culture à la Ville. « Cela nous a permis de mobiliser facilement les équipes, à la fois en interne et en externe ». Les 3 Éléphants, le Chaînon manquant, les Ofnijec, le Laval virtual center, les Estivales Agglo, le futur pôle culturel du Conservatoire… Tous ont immédiatement adhéré à la démarche et apporté leur pierre à l’édifice. « C’était un vrai défi, il a été relevé ! »

Le projet prévoit plusieurs résidences de création plastique et numérique, en lien avec Laval Virtual. Intitulées « Fabriks singulières », elles se dérouleront dans dix quartiers de la ville. Quatre unités mobiles et immersives, les « Fabulo-bus » proposeront aussi des déambulations à la (re)découverte de l’univers d’Ambroise Paré, du Douanier Rousseau, d’Alfred Jarry ou encore d’Alain Gerbault. Enfin, point d’orgue de ce programme d’exception : les illuminations de fin d’année, pensées comme un véritable festival alliant spectacle vivant, art de la rue et pratiques immersives, s’annoncent… sidérantes !

Si elle est nommée Capitale française de la culture 2022, Laval se verra attribuer une enveloppe budgétaire d’un million d’euros, cofinancés par le ministère de la Culture et la Caisse des dépôts et consignations, pour mettre en œuvre ce projet d’envergure.

Dans les prochains jours, la Ville devra défendre sa candidature devant un jury national. La décision finale est attendue fin mars.

La culture, fer de relance de l'agglomération
Par cette candidature, la municipalité souhaite placer la culture au coeur de la relance du territoire. Elle permettra à Laval et son agglomération de marquer son identité culturelle et singulière.

Tous les services de la ville et de l'agglomération, aux côtés de nombreux acteurs culturels locaux et des associations, se sont engagés dans cette démarche.

#LAVALCAPITALE, TOUS MOBILISÉS !
Dans la période si difficile que nous traversons actuellement, ce projet constitue une formidable opportunité de création et d'innovation collective.

Il nous faut maintenant affiner notre propos pour que "Laval la Singulière" remporte les suffrages. Si LAVAL devient Capitale française de la culture en 2022, ce sera, pour tous les Lavallois, l'occasion de vivre ensemble une saison culturelle d'exception.

Articles en lien

Livre blanc de l'investissement en immobilier d'entreprise

M comme Mayenne